Comment régler un moteur thermique ?

Le réglage du carburateur permet de profiter au maximum des performances offertes par votre moteur thermique.

Comment régler un moteur thermique ?

Pourquoi régler son moteur thermique ?

Choisir une voiture radicommandée alimentée par un moteur thermique équivaut, pour les amateurs de RC, à franchir une étape dans le modélisme en s'orientant vers des modèles réduits encore plus réalistes et encore plus tunables. Ainsi, faire rouler une voiture thermique procure une excitation incomparable aux pilotes de RC grâce à des sensations de conduite très réalistes.

Malheureusement, pour les débutants en modélisme, ce plaisir peut-être un peu gâché par la complexité apparente des réglages techniques. Au travers de ce guide, nous allons vous accompagner durant la mise en route de votre voiture thermique c'est-à-dire, le réglage du carburateur puis le rodage du moteur.

Pourquoi régler son carburateur ?

Le réglage des vis du carburateur permet de contrôler le débit de carburant en fonction du régime du moteur. C'est une étape incontournable car un mauvais réglage du carburateur affecte les performances de votre voiture mais aussi la longévité du moteur.

La première vis, située en général vers le haut et aussi appelée vis de richesse, conditionne le fonctionnement du moteur à haut régime. La seconde, appelée vis de reprise, est située dans l'axe de déplacement du boisseau et conditionne l'accélération du véhicule. La troisieme, appelée vis de ralenti est située plutôt en bas et conditionne le fonctionnement du moteur à bas régime. Enfin, la vis de contre-reprise agit sur les bas régimes uniquement et il ne faut en aucun cas y toucher car elle est très difficile à régler, surtout pour les débutants.

Quelques conseils avant de régler le carburateur

  • Ne jamais manipuler le moteur à froid : il faut faire quelques tour de pistes avant le réglage des vis afin de faire chauffer le moteur.
  • Ne jamais réaliser plusieurs réglages à la fois : il faut identifier les problèmes en faisant rouler le véhicule, régler la vis vis puis tester à nouveau.
  • Toujours respecter l'ordre de réglage des vis : d'abord la vis de richesse, puis la vis de reprise et enfin la vis de ralenti.
  • Vérifier que le boisseau est bien revenu en position fermée quand vous ne touchez pas à l'accélérateur.
  • Utilisez un thermomètre pour contrôler la température du moteur et éviter la surchauffe (120°C au maximum).

Le réglage de la vis de richesse

Comment tester le réglage de la vis de richesse ?

Démarrez le moteur puis dégorgez-le en donnant 2 à 3 petits coups d'accélération. Faites ensuite tourner votre moteur à plein régime, sur une ligne droite par exemple, et observez ses réactions. Le but est d'obtenir une vitesse de pointe maximale sans abîmer le moteur.

Symptômes d'un réglage trop pauvre

  • Le moteur surchauffe
  • Le moteur cale

Tourner en sens anti-horaire la vis de richesse

Symptômes d'un réglage trop riche

  • Le moteur produit beaucoup de fumée
  • Le véhicule ne va pas très vite

Tourner en sens horaire a vis de richesse

Nos conseils pour le réglage de la vis de richesse

Le réglage du pointeau principal est très sensible, allez-y par petite touche. Attention, lorsque le réglage est trop pauvre, le moteur peut surchauffer anormalement et se détériorer très rapidement voire casser. Un réglage trop riche n’abîme pas le moteur mais peut l'encrasser ainsi que la bougie. Il vaut mieux que le réglage soit un peu trop riche qu'un peu trop pauvre.

Le réglage de la vis de reprise

Comment tester le réglage de la vis de reprise ?

Faites tourner votre moteur au ralenti et à vitesse stable puis accélérez d'un coup. Observez les réactions. Le but est de régler la reprise du moteur.

Symptômes d'une réglage trop pauvre

  • Le moteur s'arrête durant l'accélération
  • Le moteur surchauffe
  • Le moteur est lent à réagir
  • Le moteur est long à baisser en régime

Tourner en sens anti-horaire la vis de reprise

Symptômes d'un réglage trop riche

  • Le moteur fume beaucoup trop
  • Le moteur monte lentement en régime

Tourner en sens horaire la vis de reprise

Le réglage de la vis de ralenti

Comment tester le réglage de la vis de ralenti ?

C'est le dernier réglage à effectuer, après celui de la vis de richesse et de la vis de reprise. Le but étant d'empêcher votre moteur de caler avec le régime le plus bas possible. Pour régler la vis de ralenti, il suffit d'écouter votre moteur lorsque votre véhicule est à l'arrêt. Le réglage est optimum lorsque le moteur ne cale pas et que le rythme est correct.

Symptômes d'une réglage trop pauvre

  • Le moteur cale alors que vous n'accélérez pas

Tourner en sens horaire la vis de ralenti

Symptômes d'un réglage trop riche

  • le moteur prends des tours tout seul
  • le véhicule avance tout seul

Tourner en sens anti-horaire la vis de ralenti

Comment roder son moteur thermique ?

Le rodage du moteur thermique est une étape essentielle pour prolonger sa durée de vie et augmenter ses performances. Avant de procéder au rodage du moteur, utilisez un réglage riche de votre carburateur afin de bien huiler les mécanismes (cf. les réglages du carburateur).

1er étape : le rodage sur stand

La première étape du rodage consiste à installer la voiture sur un support afin de laisser les roues tourner librement (idéalement un banc de démarrage), puis à démarrer pour la première fois le moteur. Une fois celui-ci lancé dégorgez-le en donnant 2 à 3 petits coups d'accélération successifs puis, le laisser tourner au ralenti durant un plein de carburant en donnant de temps en temps un petit coup de gaz. Éteignez le moteur lorsque le réservoir est presque vide et laissez le refroidir. Durant toute cette étape vérifiez la température du moteur qui ne doit idéalement pas dépasser les 95°C.

2e étape : le rodage sur circuit

La seconde étape du rodage s'effectue sur une piste goudronnée propre et plane, toujours avec un réglage riche (avec de la fumée bien visible) et en augmentant progressivement le rythme durant 2 à 3 réservoirs de carburant. cComme durant l'étape précédente, contrôlez la température du moteur qui ne doit pas dépasse 95°C. Entre chaque plein, n'oubliez pas de laisser refroidir le moteur.

Nos suggestions

Commentaires

leveau eric

24/12/2019

merci pour votre reponse rapide je pensais que cela venait des servos car je ne pouvait plus la controler merci encore cordialement mr leveau

Vous devez être inscrit

Cliquez ici pour vous inscrire

Ajouter un commentaire

Restons en contact
Suivez-nous